La psychomotricité, pour les dys et TDA/H

Contact Psychomotricité :

 

Laura Boutin

RDV les lundis, mercredis et samedis

 

06 52 05 48 10

boutin.l90@gmail.com

La psychomotricité pour la dyspraxie et la dysgraphie

La psychomotricité travaille sur l'acquisition du geste et de la coordination. Elle donc particulièrement indiquée pour la dyspraxie et la dysgraphie.

Les séances permettent de travailler sur :

  • le schéma corporel

  • les difficultés d’organisation dans l’espace et le temps

  • La motricité fine : habillement, découpage, gestes quotidiens

  • L'écriture

  • les troubles de la coordination et dissociations motrices, la maladresse motrice

  • les difficultés de latéralisation

La psychomotricité pour les troubles de l'attention, avec ou sans hyperactivité

Lorsque les enfants sont jeunes et que la remédiation cognitive n'est pas encore possible, le suivi en psychomotricité est efficace dans les troubles de l'attention. Elle est également très indiquée pour apprendre à gérer l'agitation et l'hyperactivité.

Les séances permettent de travailler notamment sur :

  • l'organisation dans l’espace et le temps

  • l'attention et la concentration

  • l'instabilité ou l'inhibition

  • l'agitation et l'hyperactivité