Tout savoir sur le WISC IV

En tant qu’outil de psychologie, le WISC IV peut être utilisé pour obtenir une évaluation du fonctionnement général de l’intelligence. Il peut également être utilisé au cours d’un bilan destiné à identifier une précocité, un retard mental ou des points forts et des points faibles du fonctionnement cognitif.

 

Il est important de noter que le WISC IV mesure principalement les capacités cognitives surtout impliquées dans la réussite académique. Il n’évalue ni intelligence émotionnelle ni le potentiel créatif par exemple.

 

On cherche à repérer les points forts et les points faibles du patient à partir des scores obtenus à 15 épreuves réparties en 4 indices :

  • Indice de Compréhension Verbale (ICV) : cet indice évalue les capacités verbales comme le vocabulaire, le raisonnement, la capacité d’abstraction, la mémoire à long terme ou la curiosité intellectuelle ;

  • Indice de Raisonnement Perceptif (IRP) : perception des détails, planification, raisonnement logique ;

  • Indice de Mémoire de Travail (IMT) : capacité à retenir des informations données à l’oral et les travailler mentalement ;

  • Indice de vitesse de traitement (IVT) : attention sélective, mémoire à court terme visuelle, capacités grapho-motrices, rapidité de traitement

 

Ces quatre indices sont évalués avec des notes composites qui suivent une courbe de normalité :